Traitements hormonaux

Les traitements hormonaux des règles abondantes comprennent 1 :

  • Les contraceptifs
    • progestatifs, administrés par voie orale ou par l’intermédiaire d’un stérilet
      (dispositif intra-utérin)
    • pilules œstroprogestatives (contraception orale combinée)
  • Les analogues de la GnRH (traitement hormonal)

Les contraceptifs

Les pilules œstroprogestatives ou progestatives et le stérilet hormonal ont d’abord un objectif contraceptif. Mais grâce aux hormones qu’ils contiennent, ils peuvent également avoir un effet sur les règles abondantes.

Lorsqu’ils sont indiqués (en cas de dérèglement hormonal par exemple), les traitements hormonaux sont les traitements prescrits en première intention par le gynécologue. Ils permettent de contrôler la croissance de l’endomètre, de le rendre plus fin, et donc d’influencer le volume des règles. 2

Les pilules contraceptives sont prises quotidiennement par voie orale. Le stérilet est un petit dispositif très léger en matière plastique, en forme de T, placé par le gynécologue dans la cavité utérine pour une durée maximale de 5 ans. 3

L’effet contraceptif réversible des traitements hormonaux font d’eux une bonne option si vous souhaitez toujours avoir des enfants. Vos règles abondantes reviendront dès l’arrêt de votre hormonothérapie.

Ces options de traitement ne sont cependant pas adaptées à toutes les femmes. Votre gynécologue évaluera avec vous si vous pouvez en bénéficier. Par exemple les œstroprogestatifs sont contre-indiqués en cas d’antécédents ou de facteurs de risque cardiovasculaire, de caillots sanguins (thrombose) ou encore après 35 ans si vous fumez. Par ailleurs, tous les traitements hormonaux sont contre-indiqués en cas de cancer du sein. 4,5

Concernant le stérilet, certaines femmes peuvent ne pas le supporter : chez 1 femme sur 10 environ, le stérilet est rejeté et la patiente doit retourner voir son gynécologue. 6

Quelles indications ?

  • Dérèglement hormonal
    Votre gynécologue pourra vous proposer dans un premier temps un traitement hormonal (pilule combinée ou progestative ou stérilet hormonal) si vous souhaitez obtenir un effet contraceptif. 2,3,7
    Une fois le traitement mis en place, votre médecin devra évaluer son efficacité au minimum après 3 cycles menstruels. Si aucune amélioration n’est constatée, il pourra vous proposer d’essayer un deuxième traitement médical avant une prise en charge chirurgicale. 2
  • Fibromes
    Les fibromes, aussi appelés myomes, sont des boules de muscle (tumeurs bénignes) qui apparaissent au niveau de l’utérus. Aucun médicament ne permet aujourd’hui de les traiter. 3,8 Le seul objectif du traitement médicamenteux est de traiter les symptômes. 4 Pour diminuer les saignements et les douleurs, votre gynécologue pourra vous proposer un progestatif sous forme de stérilet ou par voie orale. D’autres médicaments, comme les analogues de la GnRH, peuvent également être prescrits en prévision d’une chirurgie. 9,10
  • Adénomyose
    L’adénomyose est une maladie bénigne et fréquente de l’utérus définie par la présence de glandes et de tissus endométriaux dans l’épaisseur de la paroi musculaire de l’utérus, le myomètre. 11,12 Le DIU au lévonorgestrel a démontré son efficacité seul ou en association aux traitements hystéroscopiques. Les progestatifs oraux, les agonistes au GnRH constituent des alternatives à court terme souvent en situations préopératoires. 11


Références bibliographiques
1. Brun JL, et al. Ménométrorragies : traitements médicaux. Standard, options, recommandations. Réflexions en gynécologie-obstétrique 2010;14:4-7.
2. CNGOF. Graesslin O, Derniaux E. Prise en charge des ménométrorragies. Hémorragies utérines fonctionnelles ou ménométrorragies idiopathiques. Traitement médical : modalités, efficacité, complications. J Gynecol Obstet Biol Reprod. 2008; 37(Suppl 8):S384-97.
3. CNGOF. Sous la direction du Pr Jacques Lansac. Coordonné par le Dr Nicolas Evrard. Le grand livre de la gynécologie. Editions Eyrolles 2013. Pages 47, 178, 191-192
4. HAS. Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013.
5. HAS. Document de synthèse. Méthodes contraceptives : focus sur les méthodes les plus efficaces disponibles. Mars 2013 – Mise à jour septembre 2016.
6. PubMed Health. What are the treatment options for heavy periods? Last Update: May 4, 2017 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmedhealth/PMH0072477/ Consulté le 16.11.2017
7. Roman H, et al.
Prise en charge des ménométrorragies. Hiérarchisation des stratégies thérapeutiques pour ménométrorragies avec ou sans désir de grossesse. J Gynecol Obstet Biol Reprod. 2008;37 (Suppl 8):S405-17.
8. Assurance Maladie. Ameli.fr pour les assurés. Comprendre les fibromes utérins. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/fibrome-uterin/definition-apparition consulté le 28.09.2017.
9. Koskas M, et al. Actualisation de la prise en charge des myomes. Place des traitements médicaux : indication, durée, efficacité, chez la femme porteuse de fibromes utérins symptomatiques en période d’activité génitale. J Gynecol Obstet Biol Reprod. 2011;40:858-74.
10. CNGOF. Recommandations pour la pratique clinique. Actualisation de la prise en charge des myomes. Extrait des mises à jour en gynécologie et obstétrique publié le 07.12.2011.
11. CNGOF. Pelage L, et al. Diagnostic et traitements de l’adénomyose (hors grossesse). 2013.
12. CNGOF. Huchon C, Fritel X. Prise en charge des ménométrorragies. Épidémiologie des ménométrorragies. J Gynecol Obstet Biol Reprod. 2008;37(Suppl 8):S307-16.

Avantages

  • Réduitsent les saignements
  • Conviennent aux femmes qui souhaitent avoir des enfants
  • Effet contraceptif
  • Possibilité d’interrompre le traitement

Inconvénients

  • Contre-indiqués chez certaines femmes
  • Pilule à prendre quotidiennement
  • Stérilet à remplacer après 5 ans
  • Risque d’effets indésirables hormonaux
  • Traitements non définitif

Caractéristiques

  • Pour

    Règles abondantes, règles douloureuses

  • Type de traitement

    Pilule contraceptive ou stérilet hormonal

  • Durée

    En continu

  • Grossesse ultérieure

    Toujours possible à l’arrêt du traitement

  • Rétablissement

    Non applicable

Questions fréquentes

  • Qu’est-ce qu’un traitement hormonal ?

    Les pilules œstroprogestatives ou progestatives et le stérilet hormonal ont initialement un objectif contraceptif. Mais grâce aux hormones qu’ils contiennent ils peuvent également avoir un effet sur les règles abondantes. Le traitement hormonal est généralement le traitement prescrit en premier par le gynécologue. Il permet de contrôler la croissance de l’endomètre, de le rendre plus fin, et donc d’influencer le volume des règles.

Témoignages
    • Valérie*, 44 ans Je peux courir et nager de nouveau depuis mon traitement
      Mes règles m’ont rendue malheureuse pendant de nombreuses années. J’ai toujours eu des règles abondantes pendant une semaine, et en plus de ça, mes cycles étaient plus courts que pour la plupart des femmes, ils ne duraient que 21 jours.
    • Caroline*, 32 ans Je suis toujours en quête d’une solution pour mes règles abondantes
      Je n’ai pas compris ce qui m’arrivait lorsque j’ai eu mes premières règles après l’accouchement. Mes règles étaient soudainement devenues très abondantes, il y avait du sang partout. J’avais l’impression d’avoir des contractions, même si naturellement c’était impossible.
    • Brigitte*, 51 ans Depuis mon ablation de l’endomètre, je n’ai plus de règles et plus de douleurs
      J’étais au bout du rouleau. J’avais des douleurs terribles dans le dos et au ventre que les médicaments ne pouvaient pas soulager. J’ai eu des règles abondantes non-stop pendant presque un mois entier, je me sentais vidée, misérable, alors je suis finalement allée voir mon médecin.
    • Marie*, 47 ans J’ai une anémie à cause de mes règles abondantes
      Parfois je fais des allers-retours aux toilettes pendant des heures. D’ordinaire, je suis quelqu’un de plutôt sociable, qui a confiance en elle, mais dans ces moments-là je ne me reconnais pas, je suis très embarrassée.
     

    * Les prénoms et les photographies ont été modifiés pour préserver la confidentialité des patientes.

    Information sur l’usage des cookies
    Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies et sur la manière dont vous pouvez modifier vos paramètres. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
     
    X
    Votre avis compte! Participez à l’amélioration du site en répondant à quelques questions. OuiNon
    Retrouvez le questionnaire dans le menu en haut de l'écran