Maladies générales (systémiques)

Certaines maladies générales, dites systémiques, peuvent également contribuer à l’apparition de saignements utérins anormaux ou de règles abondantes.1,2

Il s’agit par exemple 1,2 :

  • de pathologies endocriniennes comme l’hypothyroïdie
  • du lupus
  • de dysfonctionnements au niveau du foie comme une insuffisance hépatique
  • d’insuffisance rénale

Ces situations, peuvent générer une production anormale d’œstrogènes (hyperœstrogénie) ou des troubles de la coagulation à l’origine de saignements utérins anormaux.1,2

Si vous souffrez de saignements abondants, parlez-en à votre gynécologue.
Consultez notre page dédiée à la préparation de cette consultation.

Références bibliographiques
1. CNGOF. Huchon C, Fritel X. Prise en charge des ménométrorragies. Épidémiologie des ménométrorragies. J Gynecol Obstet Biol Reprod. 2008;37(Suppl 8):S307-16.
2. CNGOF. Darnaud T, et al. Les troubles hémorragiques fonctionnels. Étiologies et bilan biologique. Extrait des mises à jour en gynécologie médicale – Volume 2004 publié le 01.12.2004.

Information sur l’usage des cookies
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies et sur la manière dont vous pouvez modifier vos paramètres. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
 
X
Votre avis compte! Participez à l’amélioration du site en répondant à quelques questions. OuiNon
Retrouvez le questionnaire dans le menu en haut de l'écran